concertations locales EVRAS

Pourquoi ?

Depuis juillet 2012, l’EVRAS est inscrite dans les missions de l’enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles. Dès lors, les écoles sont tenues de mettre en œuvre des animations liées à la thématique. Cependant, un grand flou accompagne la mise en œuvre de cette mesure.

La mise en place de concertations locales sur l’EVRAS permet aux acteurs et actrices de mieux se connaître, de faire un état des lieux de ce qui se fait au sein de la commune (ou de la zone) sur laquelle ils et elles œuvrent, de créer des synergies en termes de formations et de créations d’outils et de proposer aux jeunes un programme cohérent sur l’ensemble de leur parcours scolaire.

Dans ce sens, O’YES organise en collaboration avec les différentes structures de l’EVRAS actives sur 4 communes bruxelloises des concertations locales donnant notamment lieu à des semaines de sensibilisation.

Par qui ? Pour qui ?

Selon les communes (ou zones), ces concertations sont constituées en partenariat avec les PSE (Promotion de la Santé à l’École), les CPMS (Centre Psycho-Médico-Social), les AMO (Aide en Milieu Ouvert) mais aussi avec les services communaux tels que la Promotion de la santé et l’Égalité des Chances ainsi que diverses associations thématiques en fonction des besoins constatés par le partenariat. Ces professionnel·les travaillent ensemble afin d’améliorer l’EVRAS pour tou·tes les jeunes de leur territoire.

Quoi ?

Les concertations communales permettent de rassembler les différent·es acteurs et actrices de la commune, de créer des synergies, de faire un état des lieux des initiatives EVRAS mises en place sur la commune, de mieux coordonner les différents projets, etc.

Dans le cadre des concertations, un projet commun est mis sur pied avec l’ensemble des partenaires : “Une semaine interactive autour de l’EVRAS”. Ce projet, co-construit par les partenaires, est à destination des élèves des classes du 3e degré des différentes écoles de la commune,  principalement techniques et professionnelles. 

Lors de ces semaines d’action extrascolaires, les élèves viennent à tour de rôle visiter un parcours thématique et participer pendant deux heures par petits groupes aux différents ateliers animés par le biais d’outils ludiques de sensibilisation.

Comment ?

Des réunions de préparation permettent de définir les objectifs communs, les thématiques à aborder, les outils à utiliser, les formations à mettre en place pour les animateurs et animatrices ou encore le type d’évaluation à réaliser. Ces réflexions permettent chaque année de remettre en question le projet et de l’adapter pour l’édition suivante. 

Les jeunes de la commune sont invités à participer à un parcours ludique abordant une dizaine de thématiques de l’EVRAS sélectionnées en fonction des besoins constatés. Chaque visite dure de 2 à 3 heures et chaque jeune a la possibilité de visiter entre 4 et 6 stands.

Pour plus d’infos : albane@o-yes.be